Quand noctuelles et altises dévastent...

Les jours se suivent et se ressemblent. La monotonie s'installerait-elle ? Oh que non ! il y a toujours quelque chose qui survient pour la rompre. Et là, la surprise est désagréable, et concerne les choux. Les choux sont l'objet de convoitise de la part d'un certain nombre de ravageurs, et notamment les chenilles de noctuelles et piérides, mais aussi d'un petit coléoptère : l'altise.

Pour les protéger, lorsque nous les plantons, nous protégeons les choux par un voile, plus ou moins fin, selon le ravageur concerné. Ce qui fut fait pour les choux à choucroute. Mais une planche avait un voile un peu étroit. Je l'ai fait changer, mais certainement trop tard. Les noctuelles étaient passées,  mes observations, moins fréquentes, ces derniers temps, ne m'ont pas permis de détecter leur présence. Toujours est-il que les noctuelles sont passées par là, dévastant une planche entière de choux à choucroute !!! Par ailleurs, le temps chaud et sec est très propice aux altises (http://www.gerbeaud.com/jardin/fiches/altise.php).  La protection par un voile fin fonctionne bien ,mais je n'en ai pas assez. De plus, il se crée sous le voile une atmosphère chaude, qui peut être préjudiciable aux jeunes plantations, surtout si elles sont sur bâche. Ce fut le cas pour 2 planches de choux fleurs qui ont brûlé ! Bref, si 2015 n'est pas une année à choux, il me reste cependant à affiner ma technique de production de ce légumes en périodes délicates!  Mais les altises sont partout, et les semis en mottes sont réduits à néant. Donc, cet hiver, nous seront ...dans les choux!!! Il se pose maintenant la question, si ce temps persévère, de l'intérêt de semer des radis et navets de garde, les altises étant dans le sol. Les semis risquent d'être aussitôt détruits. Cela devient compliqué !
J'ai oublié de vous informer que j'ai semé des haricots nains. Les premières planches seront en production très prochainement. Je ferai appel aux bonnes volontés pour en assurer la récolte.L'ail est récolté, et stocké, et les échalotes le seront bientôt. Nous avons commencé à arracher les oignon bulbilles, un peu précocement, pour éviter qu'une pourriture s'installe.

Part de la semaine :
  • Pommes de terre nouvelle 0,800 kg.
  • Carottes 1 botte
  • oignons blancs 1 botte
  • Courgettes selon récolte
  • Concombres selon récolte
  • Tomates selon récolte
  • Poivrons selon récolte
  • Aubergines selon récolte
  • Haricots verts entre 0,800 et 1 kg
  • Blettes 4 cotes
  • Basilic 4 brins
  • salades 2