Irrigation en place et désherbage critique...

(Le petit journal de François, notre maraîcher)

Çà y est, le réseau d'irrigation est en place ! Samedi dernier, aidé de 2 futurs maraichers qui s'installeront dans l'Aube, et de Bernard, notre apiculteur préféré, nous avons installé les 22 piquages nécessaires à l'arrosage de la nouvelle parcelle. Le bouclage du réseau et le rebouchage des tranchées furent fait lundi. Ouf ! Il est nécessaire de passer à autre chose ! et je pense au désherbage.
La situation devient difficilement contrôlable dans les oignons avec nos seuls moyens. Sans l'intervention d'un bon groupe de volontaires, ils seront perdus ! 

Du côté des semis et plantations, nous avons mis en place des blettes, courges, salades et radis. Aujourd'hui, je vais semer les carottes, et Daphné des choux de Bruxelles.
Jean-Christophe et Romain, les futurs maraichers de l'Aube, viennent s'initier à la plantation des tomates (240 pieds).
Du repiquage de céleris branches nous attend, ainsi que des concombres. Nous avons décidé d'acheter des plants supplémentaires de concombres pour vous en proposer quand même un peu. Ils arriveront plus tardivement.

Globalement, la situation au jardin est tendue ! Nous tentons de ne pas nous laisser distancer par la préparation des planches, les semis et plantations, mais c'est une course dans laquelle nous avons déjà du retard.
Par ailleurs, des interventions seront certainement nécessaires pour contenir les doryphores qui ont fait leur apparition dans les pommes de terre. L’ail est pris par une attaque de rouille, ce qui va limiter sa grosseur.

 

Part de cette semaine :

  •  Pommes de terre ferme 1 kg
  • Carottes 1 kg ou 1 botte
  • Betteraves 0,500 kg
  • Chou rave 1 pièce
  • Salades 2
  • Choucroute 0,800 kg
  • Oignons blancs à foison
  • Radis selon récolte
  • Courge 1 part - c'est la fin !