Lutter contre le mildiou...

(Le petit journal de François, notre maraîcher)

Voici quelques nouvelles avant de partir faire un traitement à base de plante pour lutter contre le mildiou sur les pommes de terre et les tomates.
Les échalotes sont en très mauvais état (à cause du mildiou) et ne récupèrerons probablement pas. Leur conservation risque de poser problème, de même que pour l'ail ( à cause de la rouille).
Ce mélange de plante contient de la consoude, de l'ortie et de la prêle. Ce choix vise à diminuer l'utilisation de produits à base de cuivre, autorisés en bio, mais qui ont des effets néfastes sur l'environnement quand ils sont utilisés répétitivement, dans des périodes tendues comme celle que nous vivons.

L'eau se retire doucement, très doucement. Ce sont 2 planches de courges qui sont partiellement affectées, et quelques rangs de pommes de terre. Les dégâts sont donc limités.

Les petits pois furent récoltés samedi dernier par une belle équipe, qui a ensuite entrepris de désherber des carottes. C'est une petite récolte ! Nous tenterons de faire mieux l'année prochaine.
Le désherbage des carottes est en bonne voie, mais votre aide est toujours plus que la bienvenue pour nous aider à faire face, car nous tentons de gérer plusieurs problèmes : les lièvres qui ont grignoté 2 planches de jeunes salades, les limaces qui apprécient les jeune carottes, le mildiou, qui s'intéresse à tout, et les indésirables (mauvaises herbes) qui s'épanouissent au soleil.

 

Part de la semaine :

  • Pomme de terre à chair ferme 1,5 kg
  • Carottes 1 botte
  • Courgettes selon récolte
  • Chou rave 1
  • Chou pointu 1
  • Persil libre service
  • Salades 2
  • Pois environ 0,700 kg