Engagement...

(Le petit journal de François, notre maraîcher)

Au jardin, les cultures trouvent progressivement leur place. Nous préparons activement (avant la pluie qui serait importante) les planches pour y planter bientôt les choux à choucroute, puis les cabus et les Bruxelles, mais aussi en vue des semis de carottes et betteraves.

Sans être en retard, nos sommes cependant tendu au regard de notre planning de cultures. Cette semaine, Thomas, qui est déjà intervenu au jardin, intègre l'équipe pour 3,5 mois, afin d'assurer une partie des tâches de Daphné.

Pour mémoire, Daphné part travailler durant 3 mois chez un maraîcher, en Rhônes Alpes, pour y s'enrichir de nouvelles pratiques. Cette expérience complémentaire alimentera notre future association.

Nous serons donc 4 (Arnold, Frédéric, Thomas et moi) pour prendre soin des cultures. Le point faible de notre équipe est l'inexpérience en maraîchage de mes collaborateurs. Ce sera une période délicate, durant laquelle les bonnes volontés seront accueillies avec encore plus de bonheur qu'à l'habitude !

 

Les parts de récolte seront plus petites dès cette semaine. Le manque de surface sous tunnel se fait bien sentir cette année, ou le froid tardif, a ralenti ce que nous avons semé à l'extérieur. A cela s'ajoute aussi les récoltes plus faibles de l'année passée.

Nous attendons avec impatience les choux pointus et les betteraves primeurs qui sont sous tunnel. Nous distribuerons les premières carottes de saison dès la semaine prochaine. Elles seront accompagnées de lentilles et de choucroute (drôle de plat !!!).


Je continue d'assurer la coordination du site de Toussacq, en attendant le rétablissement de mon collègue et ami Clément. Un autre maraîcher, Florian GAME, de Thénisy, m'accompagnera dans cette mission dès la fin du mois de mai. Il a aussi accepté de faire nos plants durant les 3 mois à venir.

 

Nous tentons,avec beaucoup d'autres maraîchers, ainsi que le réseau des amaps et les amaps de Clément, d'assurer une continuité de la production. Tant bien que mal, nous y faisons face !

Je remercie les amapiens de Paris qui sont venus à la Ferme d'Isle pour y planter les tomates, aubergines, poivrons, concombres, courgettes et céleris raves.

Pourrai-je compter sur un engagement plus soutenu de votre part ?

 

Chacun fait ce qu'il peut, mais cette période est aussi révélatrice de la force des amaps, et du réseau paysan. Celle de la solidarité face aux difficultés rencontrées par l'un d'entre-nous. Il se dit que ce mouvement d'ensemble est plutôt exemplaire. A l'image de la métaphore du colibri, chère à Pierre RABHI, y apporterez-vous votre contribution ?

 

Part de la semaine :

  • Pomme de terre 1,5 kg
  • Carottes 1,2 kg
  • Choux raves 1 pièce
  • Salades 2 ou 3 pièces
  • Oignons blancs 1 botte
  • Radis roses selon récolte