La crème de courgettes de Zoé

650 g de courgettes

10 cl d'huile d'olive

150g d'oignons / 2 gousses d'ail

¼ l de bouillon de volaille

1 cc de sucre semoule

¼ l de crème liquide

1 pincée de noix de muscade

Sel, poivre

 

  1. Lavez et essuyez les courgettes. Les coupez sans les graines. Pelez et émincez les oignons. Pelez l'ail et le coupez 2.

  2. Faites suer les oignons, ajoutez l'ail+courgettes. Quand les courgettes ramollissent, mouillez avec le bouillon de volaille, portez à ébullition, ajoutez le sucre et laissez cuire 3minutes.

  3. Incorporez les ¾ de la crème et laissez cuire encore 3,4 minutes à ébullition.

  4. Mixez et ajoutez assaisonnement, noix de muscade, reste de crème.

  5. Laissez refroidir.

  6. Arrosez d'un filet d'huile d'olive au moment de servir.


Courgettes farcies des dames douces

Pour 4 personnes

 

4 courgettes

3 œufs

¼ de cœur de chèvre des dames douces

basilic

oignons

chapelure

sel poivre

 

 

  1. Creuser les courgettes (il faut conserver environ 0,3 cm de courgette) et réserver dans un saladier la chair de la courgette. L'écraser ou la recouper pour qu'il n'y ait pas de trop gros morceaux de chair.

  2. Faire revenir les oignons dans une poêle avec un peu d'huile d'olive. Lorsqu'il sont transparents, les ajouter à la chair de la courgette.

  3. Faire préchauffer le four.

  4. Couper le chèvre en petits cubes.

  5. Ajouter dans le saladier les ingrédients restant dans cet ordre : œufs, chèvre, basilic. Mélanger bien. Saler et poivrer.

  6. Préparer un plat ou une plaque avec un antiadhérent (moi ça a marché sans mais ça peut coller : papier cuisson ou huile d'olive).

  7. Garnir les courgettes de la farce et les recouvrir de chapelure (subsidiaire, c'est bon sans aussi).

  8. Faire cuire au four à 180°.

  9. Surveiller la cuisson ( je n'ai pas repéré le temps de cuisson).


Courgette à la russe

Une grosse courgette (voire très grosse)

Des noix de cajous salées (deux poignées minimum)

De l'huile d'olive

De l'aneth

 

Couper la courgette en grosses tranches bien larges.

Les faire revenir à la poêle.

Pendant ce temps broyer les noix de cajoux : avec un pilon ou si vous n'en avez pas avec un marteau en mettant les noix dans un torchon.

 

En fin de cuisson, ajouter les noix de cajoux.

 

Puis mettre le tout dans un plat de présentation, ajouter un filet d'huile d'olive et l'aneth (beaucoup c'est mieux selon moi, mais j'adhore l'aneth).

 

Ce plat peut aussi se faire avec un patisson, mais attention à ne pas noyer le goût du patisson. Il faut donc réduire les quantités de noix et d'aneth.

L'aneth peut éventuellement être remplacée par des fanes de fenouil.